Imprimer cette page

Qualité de l’air et état de santé des écosystèmes

le réseau NEC-Ecosystems

Le nouveau réseau belge NEC-Ecosystems compte 54 sites de monitoring répartis dans des milieux variés comme les zones humides, les eaux douces, les zones agricoles, les landes et les forêts. Au terme d’un travail collaboratif de grande qualité entre acteurs publics et universitaires de Wallonie et de Flandre, les mesures de quelques 140 paramètres relatifs à l’état de santé des écosystèmes viennent d’être communiquées à la Commission européenne.

Si une mauvaise qualité de l’air peut avoir un impact négatif sur la santé des personnes, il en va de même pour les écosystèmes dont le fonctionnement peut être altéré par la présence de polluants atmosphériques (http://www.awac.be/index.php/thematiques/qualite-de-l-air/les-consequences/effet-sur-les-ecosystemes).

La Directive européenne NEC (Dir. 2016/2284, National Emission Ceilings), qui concerne la réduction des émissions de certains polluants atmosphériques prévoit, pour chaque Etat Membre de l’Union européenne, la mise en place d’un réseau de monitoring de l’impact de la pollution atmosphérique sur l’état de santé des écosystèmes naturels et semi-naturels. Les polluants eutrophisants et acidifiants ainsi que l’ozone troposphérique sont principalement visés par la Directive NEC.

L’AwAC coordonne le groupe de travail NEC-Ecosystems qui regroupe les experts wallons, harmonise avec la Flandre les données qui sont rapportées à la Commission européenne et représente la Belgique au sein du sous groupe de travail européen dédié à la thématique.

Comme préconisé par la Directive 2016/2284, le réseau NEC-Ecosystems wallon (voir carte) regroupe une partie des initiatives de monitoring existantes dans le cadre des Directives Cadre sur l’Eau et qualité de l’air (Dir. 2008/50), une majorité des stations du réseau « pluies acides » géré par l’Institut Scientifique de Service Public en collaboration avec l’AwAC, certaines stations de recherches sur les écosystèmes forestiers dont celles des programmes internationaux ICP* et ICOS** gérées par l’Université de Liège, l’Université Catholique de Louvain et Gembloux Agro-Bio Tech ont été sélectionnées. Ces dernières initiatives de monitoring sont financées par le SPW Agriculture, Ressources naturelles et Environnement ainsi que par le SPW Economie, Emploi et Recherche.

Outre le suivi à long terme de l’état de santé des écosystèmes, le réseau NEC-Ecosystems permet de valoriser les réseaux de mesures existants (certaines stations sont opérationnelles depuis plus de 30 ans), de développer une approche pluridisciplinaire et de favoriser les synergies entre experts. La mise en place de ce réseau laisse apparaître de belles opportunités de travail à l’échelle interrégionale.

Les acteurs du réseau NEC-Ecosystems belge :
Interrégional :

 - Cellule Interrégionale de l’Environnement (CELINE)

Wallonie :

 - Agence wallonne de l’Air et du Climat

 - Bureau d’études SITEREM SA

 - Institut Scientifique de Service Public (ISSeP)

 - SPW Agriculture, Ressources naturelles et Environnement :

    - Direction du développement rural

    - Direction de l’état environnemental

    - Direction de la nature et de l’eau

    - Direction du milieu forestier

 - SPW Economie, Emploi et Recherche :

    - Direction des programmes de recherche

 - Université Catholique de Louvain : Earth & Life Institute

 - Université de Liège : Laboratoire d’Ecologie végétale et microbienne

 - Université de Liège - Gembloux Agro-Biotech : Biosystems, Dynamics & Echanges

Flandre :

 - Instituut voor Natuur – en Bosonderzoek (INBO)

 - Vlaamse MilieuMaatschappij (VMM)

 

NEC ecosyst

 

Pour aller plus loin :

GARREC Jean-Pierre (2019), Quel est l’impact des polluants de l’air sur la végétation ?, Encyclopédie de l’Environnement, [en ligne ISSN 2555-0950] url : https://www.encyclopedie-environnement.org/vivant/impacts-polluants-air-sur-vegetation/

*ICP : International Co-operative Programme on Assessment and Monitoring of Air Pollution Effects on Forests.

**ICOS : Integrated Carbon Observation System